textes

J'écris le plus souvent au piano, guidé par une mélodie. Les mots ne s'imposent jamais à moi, ils prennent ma place...

J'écris avec une profonde nécessité de vivre et de ressentir. J'écris aussi avec la peur de n'avoir rien à exprimer, si bien que lorsque les premières phrases apparaissent, je ne saurais vraiment pas dire qui parle à travers moi. Mais j'avoue être daccord avec tout ce que cet “autre” raconte, me raconte. Je ne suis pas habile en écriture. Je tisse un fil bien fragile, souvent, entre rires et larmes, un fil où indicible nait soudain à la lumière. J'aime parler d'amour, de perte et de retrouvailles, de distance et de proximité, du charnel autant que de l'invisible. Mon regard se porte simplement sur notre sentimentalité humaine et notre rapport à l'éternité. Les textes d'Olga, eux, m'ont toujours bouleversé par leur poésie, leur espoir. J'y verrai toute ma vie un horizon fantastique, une bonne raison de me répeter sans cesse qu'il n'est “pas si tard”...

les mots d'Olga
l'air de rien
brehat
fille rivage
ma rivière
les mots inconnus
la nuit anonyme
ouvre toi, mon coeur
les pas
pas de larmes
pas si tard
la robe de soie
sans dessous indécents
le vent
la ville araignée
les mots de Tom
il n'y aura pas de larmes
au temps pour moi
cette histoire de nous
la lune avec toi
chanson opportuniste
ultima canzone
je rêve, je rêve
la lettre
la femme lune
le parachutiste
dans mon lit
quitter paris
les bords de mer anglais
la polka des amants
voir la mer
l'histoire d'une histoire